Recette d'un baptême réussi

Bébé est bien arrivé et vous avez décidé de le faire baptiser. C'est une bonne chose, sauf que cela demande quelques préparations pour que la fête soit inoubliable, parce que, avouons-le, c'est la fête qui retiendra l'attention.
Que vous ayez décidé de faire un baptême religieux ou civil (oui c'est possible), nous vous donnons un maximum de conseils pour tout maîtriser le jour J et réussir ce grand moment.

Faire selon vos goûts et moyen

Pour un baptême réussi, en premier lieu, vous avez besoin de n'écouter que vous-même, vos souhaits et de faire selon vos moyens. Les événements familiaux sont l'occasion pour la famille et même les amis de donner leur préférence, sans qu'on la leur demande et de très vite vous retrouver avec des contraintes qui vous dépassent et qui ne faisaient pas parties de vos plans.

L'organisation sera votre mot clé

Tout d'abord, quelle que soit la fête, mariage, anniversaire ou autre, pour ne rien oublier, vous avez besoin de planning, de listing, de main-d'œuvre et, le plus important, de faire un budget.

La date : commencez par arrêter une date (ou même plusieurs), puis voyez avec votre paroisse ou votre mairie laquelle leur convient, ainsi que les modalités pour faire baptiser un enfant, avant de vous lancer dans les préparatifs. Si vous optez pour l'église catholique, prévoyez du temps pour vous rendre aux réunions préparatoires.

Pour un baptême, vous pouvez vous y prendre entre trois et six mois à l'avance pour les préparatifs, étant précisé que plus vous voyez grand, plus il vous faudra du temps.

Vous pouvez également définir un thème ou une couleur, qui sera votre fil conducteur pour la décoration.

Les invités : faites la liste des personnes que vous aimeriez inviter, veillez surtout à ne blesser personne (sauf si cela vous passe au-dessus de la tête) et envoyez vos faire-parts un à deux mois avant le jour J.
Si votre enfant est un peu plus âgé et a déjà des petits camarades de jeux, vous pourriez les inviter à la fête, ce qui lui fera de la compagnie.

Le nombre d'invités peut passer du cocon familial à autant de personnes que vous souhaitez, aucune règle n'est à respecter.

Le lieu de réception : en fonction du nombre d'invités, peut être que vous déciderez de le faire à la maison, en plein air, ou dans une salle de réception. Veillez donc à bien faire votre réservation de salle à l'avance, surtout si votre baptême a lieu un samedi.

Le repas : si votre budget vous le permet, vous pouvez opter pour un traiteur, un chef à domicile ou, pour les budgets les plus serrés, de mettre la famille aux fourneaux. De même, dès que votre salle est réservée, commencez à chercher le traiteur.

Si vous disposez d'un grand espace, le chef à domicile est un bon compromis et épatera même vos invités.

Pour le repas, n'hésitez pas à demander conseil à votre chef ou traiteur avant de définir le menu, car certaines envies alimentaires ne pourront pas être comblées, si ce n'est pas la saison. Prévoyez également un menu enfant, pour les plus petits et, le jour J, n'oubliez pas de préparer le repas de votre petit baptisé, s'il ne mange pas encore comme les "grands".
Si votre traiteur ne le fait pas, pensez également à commander une pièce montée, qui pourra refléter le thème choisi et prévoyez des mets ludiques, comme une fontaine de chocolat ou une sweet table (un buffet de bonbons).

Les tenues : pour le baptisé, traditionnellement le blanc (ou ses variantes, blanc cassé, crème), est de rigueur. En ce qui concerne les petites filles, penchez pour une petite robe blanche, à la fois simple et chic, un ruban pour les cheveux ou serre tête assorti à la robe, des collants, également assortis et des petits souliers blancs. Pour les garçons, optez pour un costume blanc ou noir, chemise blanche, souliers noirs ou blancs. Vous pouvez aussi simplement l'habiller d'une chemise blanche et d'un pantalon, le costume n'est pas obligatoire. Mais rien ne vous empêche de déroger à la règle du blanc.
Par précaution, si votre enfant est petit, prévoyez deux ou plusieurs tenues, en cas "d'accident" et une tenue plus décontractée pour le lieu de réception.

N'oubliez pas également de prévoir la tenue des parents.

Le parrain et la marraine : ce n'est pas obligatoire, mais si vous êtes amené à choisir, ayez toujours en tête que ce sont des personnes qui pourraient vous "remplacer", si un jour vous n'étiez plus là. Cependant, vous pouvez simplement choisir votre meilleur(e) ami(e) qui n'aime pas les enfants, mais juste parce que vous l'adorez.

Les cadeaux : il est possible de prévoir un cadeau pour les invités, qui peut être personnalisé (comme des boîtes d'allumettes, friandises, porte-clés, bougies, etc.) ou les traditionnelles dragées.

Pour le baptisé, il est de tradition de lui offrir un cadeau qu'il pourra garder en souvenir, cela peut être un bijou gravé, une timbale de baptême, etc.

L'ambiance : pour l'ambiance de la fête, si vous êtes dans une salle de réception, prévoyez peut être un DJ ou une playlist. Si le baptême a lieu à la maison, une bonne playlist devrait suffire. Même si le baptisé est un enfant, évitez les musiques pour enfants, vos invités sont avant tout des adultes.

Pour les enfants, demandez à une copine, à une maman, ou à une tante de jouer la nounou. Cela permettra à tout le monde de profiter de la fête, tout en sachant que les petits sont surveillés. Prévoyez également des jeux et animations pour occuper les enfants.

Les photos : pour garder ce beau moment en souvenir, vous pouvez engager un photographe professionnel ou, selon votre budget, mandater un proche assez doué pour faire les photos. C'est un détail important, qu'il ne faut pas négliger. Vous disposerez ainsi de magnifiques photos pour faire un "album baptême" par la suite.

Enfin, n'oubliez pas d'envoyer vos cartes de remerciement, accompagnées d'une petite photo souvenir.

Cet article vous a plu ?

Recette d'un baptême réussi
Note: 0.0/5 (0 vote pris en compte)
Un commentaire ?
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
* champs obligatoires